Une demande d’asile peut être faite à un port d’entrée ou en sol américain. Elle peut être faite par des individus arrivés légalement ou illégalement aux États-Unis. Il n'y a aucun quota quant au nobre de personnes pouvant bénéficier de l'asile. Environ 20 000 personnes par an obtiennent l'asile.

Afin d’être qualifié pour l'asile, le demandeur doit avoir soit subi des persécutions ou avoir une peur "bien-fondé" d’être persécuté s'il est forcé de retourner dans son pays d'origine. La persécution peut être due à l’origine ethnique, la religion, la nationalité, l’appartenance à un groupe social particulier ou de ses opinions politiques. La cause de la persécution peut être gouvernementale ou non gouvernementale.

Vous devez faire la demande d’asile positive dans l'année qui suit votre dernière entrée sur le sol américain. La demande d’asile peut aussi être faite en défense d’une procédure d'expulsion.

Si l'asile est accordé, le requérant aura le droit de vivre aux États-Unis. Le demandeur peut également faire en sorte que son conjoint et ses enfants célibataires de moins de 21 ans obtiennent un statut légal aux États-Unis. Il aura également le droit de présenter une demande de permis de travail. Après un an, le demandeur pourra faire une demande de carte verte.